Cas de suspicion COVID 19

point covidPrésidentes, présidents d'associations, éducatrices, éducateurs sportifs, vous trouverez les informations détaillées précisant les procédures à suivre dans les cas de suspicion de cas covid-19. Que faire si un.e licencié.e est susceptible d'avoir la covid-19 ?


Gestion d’un cas possible de la Covid-19
Le mineur, le joueur ou l’encadrant, dans l’attente du résultat du test ne doit pas prendre part aux activités.Gestion d’un cas confirmé de la Covid-19
Les responsables légaux de l’enfant, le joueur ou l’encadrant concernés informent le président ou le responsable du club de ce cas confirmé. La personne concernée ne doit pas prendre part aux activités avant un délai d’au moins 7 jours (à partir du début des symptômes pour les cas symptomatiques et à partir du prélèvement positif pour les cas asymptomatiques).Si le mineur, le joueur ou l’encadrant a toujours de la fièvre au 7ème jour, l’isolement se poursuit jusqu’à 48h après la résolution disparition des symptômes.Les 7 jours suivant la levée de l’isolement, une vigilance particulière sera attendue du mineur, du joueur ou de l’encadrant quant au respect des gestes barrières et du port du masque chirurgical. En revanche, les mineurs de moins de 11 ans ne sont pas tenus de porter le masque qui n’est pas recommandé.


Identification et gestion des personnes contacts à risque
Le président ou le responsable du club ou le référent COVID identifié au sein du club établit une première liste des potentiels contacts à risque identifiés et de leurs coordonnées.

Repérage des cas contacts
Questionner la personne positive pour préparer une liste des «cas contacts *» afin de faciliter le contact tracing réalisé par l’assurance maladie.* Une personne contact à risque = toute personne qui a partagé le même lieu de vie ou a eu un contact direct avec un cas confirmé (positif au COVID-19), en face à face, sans masque, à moins d’1 mètre du cas.pdfFiche de signalement à transmettre
Il transmet cette liste par courriel, à la CPAM : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. chargée d’appeler les cas
contacts et de leur donner la conduite à tenir.Il met l’ARS en copie du message : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..Il lui appartient également de prévenir les membres et les responsables légaux que, suite à un cas confirmé dans le club :
• soit leur enfant ou le membre est susceptible d’être personne contact à risque (et qu’une mesure d’éviction est prise par mesure de précaution);
• soit leur enfant ou le membre n’est pas susceptible d’être contact à risque à ce stade malgré la présence d’un cas au sein de l’accueil.Le nom du/des cas confirmé·s ne doit jamais être divulgué.
Il met en place des mesures d’éviction sur la base de la première liste potentielle. Il s’agit d’une précaution en attendant la liste finalisée selon les consignes de la CPAM
Pour les enfants, joueurs et encadrants identifiés comme contact à risque, la CPAM prescrit la mesure d’isolement, précise la démarche à suivre (notamment les modalités de réalisation d’un test) et propose les modalités d’accompagnement possibles.


Gestion de plusieurs cas confirmés
En règle générale, il convient de s’en tenir au strict respect des mesures d’isolement des cas confirmés et des personnes contacts à risque. Le président ou le responsable du club ou le référent COVID identifié au sein du club surveille l’apparition de cas au sein de la structure et en informe l’ARS en cas d’apparition de 3 cas.
La décision de suspension de l’activité répond à des situations exceptionnelles. Elle est déterminée en fonction de la situation et d’une analyse partagée entre les différents acteurs prenant part à la gestion de la situation (Fédération, club, ARS, préfecture …).


Protocole de remontée de l’information
Le président ou le responsable du club ou le référent COVID identifié au sein du club informe, la direction
départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), en cas de personnes
suspectées d’être atteintes de la Covid 19 ou avérées être atteintes de cette maladie .
Il retourne à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. la fiche de signalement.